Shortbreads sans mesurer

Shortbreads sans mesurer

Les shortbreads sont des petits gâteaux écossais. La recette est d’une facilité enfantine à préparer : 1,2,3 pour les proportions des ingrédients. Ces biscuits sont croustillants et fondent en bouche.

Les ingrédients :

  • 100 g de sucre en poudre (= 1 verre de 125ml remplis jusqu’à 1 cm du bord)
  • 200 g de beurre doux  (= 4/5ème d’une plaquette de beurre de 250g)
  • 1 pincée de sel fin
  • 300 g de farine (= 2 mugs de 250 ml remplis jusqu’à 1 cm du bord)

Si vous préférez, vous pouvez utiliser du beurre demi-sel. Dans ce cas, il est inutile d’en ajouter.

La réalisation :

  • Mélanger la farine et le sucre.

bty

Cette fois, Léon a utilisé un verre doseur pour mesurer la farine, j’ai collé une petite étiquette au niveau à ne pas dépasser.

  • Ajouter le beurre ramolli
  • Mélanger et bien pétrir.

Léon a mélanger le beurre, puis j’ai pétri la pâte jusqu’à ce qu’elle ne colle plus et que je puisse former une boule.

bty

  • Former un « boudin » de pâte.
  • L’emballer dans un film alimentaire.
  • la mettre 10 minutes au maximum au congélateur pour qu’il soit ferme.

Autre façon de procéder :

  • étaler la pâte pour obtenir une épaisseur d’1,5 cm.
  • la couvrir et la mettre à plat au frais, 1 heure dans le réfrigérateur,
  • découper des formes à l’emporte-pièces

Pendant ce temps, préchauffer le four à 180 ° (th 6)

  • La découper en tranches d’épaisseur régulière : 1,5 cm.
  • Utiliser une fourchette piquée dans chaque biscuit pour faire des petits trous

Cette étape était difficile pour Léon, dont la petite main n’est pas encore assez précise, je l’ai guidé.

  • déposer les shortbreads sur du papier cuisson.
  • Mettre au four pendant 12 à 15 mn.
bty

Quand les shortbreads sont un peu dorés, ils sont cuits. Ils doivent rester pâles.

Les mettre à refroidir sur une grille et les stocker dans une boite hermétique.

Variantes :

On peut mettre des zestes de citron ou d’orange dans la pâte pour la parfumer, ou même de la vanille.

Activités sur l’automne

Activités sur l’automne

Collage de feuilles :

En automne, je prends toujours un sac en plastique avant de partir en promenade avec les bébés. Les petits ont souvent envie de ramasser des feuilles, des brindilles, des marrons ou des glands.

Au cours d’une sortie, après avoir marché dans les feuilles mortes en trainant les pieds,  Léon s’est arrêté au pied d’un chêne.  Il a ramassé quelques glands et des  feuilles que nous avons fait sécher bien à plat.

Un peu de colle déposée sur le dos du hérisson, les feuilles disposées avec précaution pour ne pas les casser. Et voici un joli hérisson, que Léon est très fier d’avoir fait.

Vous pourrez aussi voir les réalisations de mes précédents bout-choux sur le thème du hérisson ici :

http://www.cybernanie.fr/2013/10/le-herisson-2/

bty

Le hérisson est un thème qui plait beaucoup aux enfants et je l’utilise de temps en temps quand  l’automne arrive.C’est l’occasion de leur lire une petite histoire d’un ancien magasine Picoti : « le copain du jardin ».

Ils aiment aussi la petite comptine « hérisson tout hérissé », que vous pourrez lire en visitant la catégorie « Automne ».

Peinture à l’éponge : les couleurs de l’automne

Peinture à l’éponge : les couleurs de l’automne

Jaune, rouge, marron … La nature se pare de très jolies teintes en automne. Aujourd’hui, nous avons besoin de trois petites éponges, d’autant de récipients que de peintures utilisées et de quelques feuilles de papier.

Sans oublier, bien-sûr, d’avoir de quoi nettoyer les ustensiles et les petites mains à proximité, en cas de maladresse. Une petite main tenant une éponge peut très vite arriver sur le visage, si l’enfant a une mèche de cheveux qui le gêne !

L’objectif :

C’est de découvrir un nouvel outil pour peindre, de mieux connaitre les couleurs de l’automne, et aussi d’observer la capacité de concentration de Léon et ses réactions quand il a de la peinture sur les doigts : il n’a pas peur de se salir les mains, et c’est encourageant pour les prochains ateliers.

L’éponge utilisée comme un tampon :

Léon a trempé son éponge dans le petit bac de peinture et tamponné la feuille pour y laisser des tâches colorées. Il a utilisé une couleur à la fois.

bty

Un petit conseil :

Léon a beaucoup aimé le tapotement. Les enfants les plus jeunes retiennent plus facilement le geste à répéter s’il est accompagné d’un mot. Cette fois, c’était : « tap, tap, tap », et il s’est bien amusé !

L’éponge utilisée pour étaler la peinture :

Léon a essayé  une autre technique pour peindre avec ses éponges : il  a frotté celle qui était imbibée de jaune sur le papier. Mais finalement, quand il a changé de couleur, il a préféré reprendre les tapotements qui l’avaient tant fait rire !

bty

Pour les séances de peinture, il faut toujours prévoir plusieurs feuilles, car les petits bouts sont en général très enthousiastes. Les petits chefs-d’œuvre sont mis à sécher et gardé précieusement, car ils peuvent servir de supports pour d’autres activités : papier cadeau personnalisé par exemple.

En voici une qui a servi de fond coloré pour des stickers d’animaux.

SCAN0101

Biscuits dorés (sans peser)

Biscuits dorés (sans peser)

La recette des palets croustillants et dorés, simple et rapide à réaliser ! Léon et moi avons adoré déguster ces biscuits, à l’heure du goûter!

IMG_20171024_121150_resized_20171025_010552478

Les ingrédients

(pour 6 personnes)

  • 3 verres de farine
  • 3 verres de vergeoise
  • 3 parts de beurre
  • 3 cuillerées à soupe de lait
  • un œuf

1 verre = 125 ml = 1 pot de yaourt vide
1 part de beurre = 50g = 1/5ème d’une tablette de beurre (utiliser les repères du papier d’emballage)

La recette des biscuits dorés

  • Dans un grand saladier, verser la farine et la vergeoise et les mélanger.
  • Ajouter le beurre fondu et mélanger
  • Dans un petit saladier battre l’œuf et le mélanger au lait
  • Verser dans le grand saladier et pétrir. Rouler la pâte, la mettre au réfrigérateur au moins 1 heure pour qu’elle durcisse.
  • Découper des cercles à l’emporte pièce et les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson.
    Version plus rapide: Après le pétrissage, déposer des boules de pâte sur une plaque recouverte de papier cuisson
  • Mettre à cuire dans un four th7 minimum, pendant environ 15 mn.
  • Vérifier la cuisson, les biscuits doivent être bien dorés.

Et c’est tout!

Actualité et alternative pour la matière grasse

En cette période de pénurie de beurre, où les rayons sont désespérément vides, il faut trouver des solutions pour le remplacer.

La margarine peut remplacer le beurre, en mettant 50g de margarine pour une part de beurre.

Une huile au goût neutre  peut être utilisée également. Dans ce cas, il faudra changer les grammes en centilitres : pour 150g de beurre = 150 ml d’huile.

Mon conseil est d’utiliser un peu moins d’huile, 120ml au maximum, car si l’huile n’est que de la matière grasse, le beurre est composé de graisse, mais contient un peu d’eau.

Avec la margarine, comme avec l’huile, seule la recette rapide est possible.

 

 

 

 

 

 

Séance peinture

Séance peinture

Découverte de la peinture au doigt

Léon va utiliser de la peinture pour la première fois chez moi. Je ne sais pas comment il va réagir.

Sur la table, j’ai préparé des récipients avec de la peinture de différentes couleurs.

Léon a enfilé un tablier bien couvrant et il s’approche. Mais il ne veut pas toucher. Donc, je mets de la peinture sur une feuille de papier. Et là, le déclic se fait, il en prend entre son pouce et son index et fait glisser la peinture entre entre ses doigts : c’est doux, c’est lisse, ça glisse.

Je guide sa petite main vers le papier et trace un trait avec son index. Il me sourit, et il commence à étaler la peinture avec son doigt, puis finalement, il pose toute sa main regarde les couleurs se mélanger avec beaucoup de plaisir.

Voilà, c’est gagné ! Le petit artiste en herbe n’a eu pas peur de se salir.

bty

Les astuces à savoir

  • Prévoir une bassine avec de l’eau  et une serviette à proximité : l’enfant qui a trempé son doigt dans la peinture peut ne pas supporter de le voir coloré.
  • Avoir différents ustensiles à lui proposer pour peindre : pinceaux, éponges, cotons-tige, bouchons … tout ce qui peut être trempé dans la peinture et laisser une empreinte sur le papier : certains bébés utilisent leurs doigts, mais d’autres ne veulent pas.
  • Si l’on veut que les plus récalcitrants découvrent le résultat des couleurs qui se mélangent, on peut glisser la feuille de papier avec des grosses gouttes de peintures différentes dans une pochette transparente que l’on ferme avec du ruban adhésif. Ainsi, le bout-chou peut étaler et mélanger les couleurs à travers le plastique.

Je m’appelle Odile Haristouy, et je suis assistante maternelle sur Reims (51).
Mon agrément me permet d’accueillir trois petits bouts à la journée.
Parents, enseignants, assistantes maternelles,… Retrouvez sur ce site des idées de bricolages, recettes et activités adaptées aux petites mains. En savoir plus…

© Cybernanie – Mentions légales – Réalisation Clothi.de

Pin It on Pinterest