Petit sapin « déco » pour Noël

Petit sapin « déco » pour Noël

Voici venu le moment de faire le bricolage de Noël. Cette année,ce sera un petit sapin.

L’objectif de cette activité est de faire plusieurs ateliers sur le thème de Noël ,et d’évoquer tout ce que les petits peuvent voir autour d’eux : les guirlandes illuminent les rues, il y a des sapins partout, les rayons des magasins sont pleins de jouets… Et oui ! Noël arrive !

Matériel pour créer un petit sapin

  • un cône en carton (ou une feuille de carton découpée et collée en forme de cône)
  • De la peinture blanche
  • De la peinture « vert sapin »
  • Des pinceaux (l’enfant choisit celui qui lui convient)
  • Des stickers de Noël (ou autres décorations)
  • Un tablier de protection pour que l’enfant ne mette pas de peinture sur ses vêtements

Réalisation du sapin

  • mettre une sous-couche blanche sur le cône.
  • après séchage, le peindre en vert.
  • Décorer le sapin avec les stickers (j’ai choisi des stickers, car c’est le plus facile pour les petites mains de Léon)

le sapin étant terminé, j’ai  décidé de faire quelques trous dans le carton afin de placer une fausse bougie LED, à l’intérieur.

Matériel pour le socle

  • une boite en carton ronde ou carrée (type boite à fromage)
  • de la peinture blanche
  • un pinceau
  • du vernis colle
  • des serviettes blanches en papier

Réalisation du socle

  • Recouvrir la boite d’une couche de peinture blanche, afin d’avoir un support de couleur neutre.
  • Déchirer les serviettes en papier et les froisser pendant le séchage.
  • Après séchage de la peinture, étaler généreusement du vernis colle sur toute la surface.
  •  Appliquer les morceaux de papier afin de recouvrir toute la boite.
  • Laisser sécher.

Pour la touche finale, j’ai choisi de mettre une petite guirlande de LED, alimentée avec des piles (IKEA). Le boitier est dans le socle, fixé avec du ruban adhésif double face. un petit trou percé dans la boite a permis de glisser la guirlande dans le sapin. Pour Léon, quelle surprise de voir son petit sapin s’allumer !

Petites astuces

Tout le matériel doit être préparé à l’avance, y compris de quoi essuyer les petits doigts du bout de chou, s’il en a besoin (lingettes, ou bassine d’eau et serviette).

Il faut prévoir de mettre des gants (à usage unique par exemple). Si la séance doit être interrompue pour moucher un petit nez par exemple (oui, c’est l’hiver!), cela permet de réagir plus rapidement qu’avec de la peinture fraiche sur les mains.

Pour le socle, on peut utiliser de la ouate, mais il arrive souvent que des fibres restent collées sur les mains des petits et cela peut les gêner. Les serviettes en papiers n’ont pas cet inconvénient.

Et enfin, il ne faut pas hésiter à prendre le temps de répartir ce bricolage sur plusieurs jours. Cela peut être très fatiguant pour le bout de choux de rester concentré et suivre des instructions pour une activité comme celle-ci. Ce bricolage a par exemple été réparti sur 2 semaines.

Activités sur l’automne

Activités sur l’automne

Collage de feuilles :

En automne, je prends toujours un sac en plastique avant de partir en promenade avec les bébés. Les petits ont souvent envie de ramasser des feuilles, des brindilles, des marrons ou des glands.

Au cours d’une sortie, après avoir marché dans les feuilles mortes en trainant les pieds,  Léon s’est arrêté au pied d’un chêne.  Il a ramassé quelques glands et des  feuilles que nous avons fait sécher bien à plat.

Un peu de colle déposée sur le dos du hérisson, les feuilles disposées avec précaution pour ne pas les casser. Et voici un joli hérisson, que Léon est très fier d’avoir fait.

Vous pourrez aussi voir les réalisations de mes précédents bout-choux sur le thème du hérisson ici :

http://www.cybernanie.fr/2013/10/le-herisson-2/

bty

Le hérisson est un thème qui plait beaucoup aux enfants et je l’utilise de temps en temps quand  l’automne arrive.C’est l’occasion de leur lire une petite histoire d’un ancien magasine Picoti : « le copain du jardin ».

Ils aiment aussi la petite comptine « hérisson tout hérissé », que vous pourrez lire en visitant la catégorie « Automne ».

Peinture à l’éponge : les couleurs de l’automne

Peinture à l’éponge : les couleurs de l’automne

Jaune, rouge, marron … La nature se pare de très jolies teintes en automne. Aujourd’hui, nous avons besoin de trois petites éponges, d’autant de récipients que de peintures utilisées et de quelques feuilles de papier.

Sans oublier, bien-sûr, d’avoir de quoi nettoyer les ustensiles et les petites mains à proximité, en cas de maladresse. Une petite main tenant une éponge peut très vite arriver sur le visage, si l’enfant a une mèche de cheveux qui le gêne !

L’objectif :

C’est de découvrir un nouvel outil pour peindre, de mieux connaitre les couleurs de l’automne, et aussi d’observer la capacité de concentration de Léon et ses réactions quand il a de la peinture sur les doigts : il n’a pas peur de se salir les mains, et c’est encourageant pour les prochains ateliers.

L’éponge utilisée comme un tampon :

Léon a trempé son éponge dans le petit bac de peinture et tamponné la feuille pour y laisser des tâches colorées. Il a utilisé une couleur à la fois.

bty

Un petit conseil :

Léon a beaucoup aimé le tapotement. Les enfants les plus jeunes retiennent plus facilement le geste à répéter s’il est accompagné d’un mot. Cette fois, c’était : « tap, tap, tap », et il s’est bien amusé !

L’éponge utilisée pour étaler la peinture :

Léon a essayé  une autre technique pour peindre avec ses éponges : il  a frotté celle qui était imbibée de jaune sur le papier. Mais finalement, quand il a changé de couleur, il a préféré reprendre les tapotements qui l’avaient tant fait rire !

bty

Pour les séances de peinture, il faut toujours prévoir plusieurs feuilles, car les petits bouts sont en général très enthousiastes. Les petits chefs-d’œuvre sont mis à sécher et gardé précieusement, car ils peuvent servir de supports pour d’autres activités : papier cadeau personnalisé par exemple.

En voici une qui a servi de fond coloré pour des stickers d’animaux.

SCAN0101

L’automne au bout des doigts

L’automne au bout des doigts

1C’est le moment de profiter des promenades pour ramasser des végétaux divers, car l’automne nous en offre une grande variété : voilà de quoi tester différentes textures et y associer du vocabulaire.

Sur la table basse, j’ai posé  un grand plateau avec toute notre récolte. J’ai mis un plat vide à la disposition de Léon qui aime transvaser. C’était l’occasion d’observer les capacités de ses petites mains.

 

 

bty

Arbre d’hiver

Arbre d’hiver

Paul et Timéo ont utilisé l’empreinte de leur main et un pinceau large pour la couleur marron du tronc d’arbre d’hiver.

DSCN4690 - Copie

Ensuite,c’est avec un pinceau « mousse » de forme ronde qu’ils ont peint les flocons de neige.Image (76)

 

Maracas pour la fête de la musique 2016

Maracas pour la fête de la musique 2016

Vive la musique. Les petits doigts de Paul et Timéo ont bien travaillé. Ils ont mis des perles  de toutes les couleurs (un reste de perles Hama) dans une petite bouteille et collé des petits rouleaux de ruban adhésif décoré sur la bouteille. Très facile, et voilà une jolie maracas à secouer pour des heures de plaisir !

DSCN4503DSCN4513

 

Je m’appelle Odile Haristouy, et je suis assistante maternelle sur Reims (51).
Mon agrément me permet d’accueillir trois petits bouts à la journée.
Parents, enseignants, assistantes maternelles,… Retrouvez sur ce site des idées de bricolages, recettes et activités adaptées aux petites mains. En savoir plus…

© Cybernanie – Mentions légales – Réalisation Clothi.de

Pin It on Pinterest