Le modelage

Le modelage


Avant trois ans, leur plaisir c’est décraser la pâte, de la déchiqueter, de la coller à la table après avoir enfoncé leurs doigts dedans.
Ils s’en collent plein les ongles et c’est un vrai bonheur.

Jusqu’à 18 mois, les petits bouts ont une approche expérimentale : ils s’entrainent à la préhension. Petit à petit, ils vont copier les gestes que l’on fait, la technique.

On peut détacher un morceau, le tourner au creux des deux mains pour en faire une boule.
Puis en la faisant rouler sur la table, elle se tranforme en boudin. On coupe le boudin en tranches, comme un saucisson, avec un couteau en plastique (de dinette par exemple)

Avec quelques récipients, les plus jeunes, qui adorent remplir … et vider, vont pouvoir enfoncer, puis sortir la pâte. (la dinette est encore une fois très utile.


La pâte que l’on a applatie sur la table est un support pour laisser des traces :

un petit doigt, une forme à l’emporte-pièce, les pneus d’une petite voiture que l’on fait rouler dessus, une brique de construction que l’on enfonce…

La pâte à modeler

La pâte à modeler

Voici une recette de pâte à modeler très souple, qui présente l’avantage de pouvoir être utilisée par les petites mains des bébés qui n’ont pas encore beaucoup de force.

Les ingrédients :
2 tasses de farine
1/2 tasse de maïzena
1 tasse de sel fin
2 cuillères à soupe d’huile
2 cuillères à café de poudre d’alun (pharmacie)
colorant alimentaire (rayon patisserie)

La fabrication :

Mélanger farine, maïzena, sel, eau, huile et alun.
Cuire en tournant dans une cassorole anti-adhésive, jusqu’à épaississement.
Partager la pâte obtenue en 2 ou3 boules.
Mélanger chaque part avec un colorant différent.

Se garde 3 mois au réfrigérateur dans une boite fermée.

Séance de peinture.

Séance de peinture.


Utiliser un pinceau n’est pas chose facile pour un tout petit, il faut exercer la juste pression sur les poils pour obtenir un bel effet. L’objectif de cette séance était qu’Elsa se familiarise avec ce nouvel outil. Différentes couleurs, afin qu’elle les mélange à sa guise : à 18 mois, on aime la patouille et on découvre avec merveille les subtilités des mélanges de couleurs.
Après la peinture au doigt, la première séance avec un pinceau aurait pu être une contrainte. La surprise fut grande quand elle se mit à réaliser ces jolis petits « tableaux ».Le soir même, ils trouvaient une place d’honneur, accrochés au mur, chez ses parents.

Chers parents : Nanie et sa petite équipe ont besoin de petites palettes pour leurs séances de peinture : ne jetez pas les couvercles de « blédichef » à la poubelle, ils nous seront utiles. Merci d’avance.

Je m’appelle Odile Haristouy, et je suis assistante maternelle sur Reims (51).
Mon agrément me permet d’accueillir trois petits bouts à la journée.
Parents, enseignants, assistantes maternelles,… Retrouvez sur ce site des idées de bricolages, recettes et activités adaptées aux petites mains. En savoir plus…

© Cybernanie – Mentions légales – Réalisation Clothi.de

Pin It on Pinterest